Le Savon d’Alep

Ses origines


Le Savon d’Alep est né il y a plus de 4000 ans dans la citée d’Alep de l’ancienne Mésopotamie qui s’est longtemps disputée le titre de plus vieille ville du monde avec Damas.

C’est aux croisés français que nous devons sa découverte et son importation sur le vieux continent européen. Le savon d’Alep devint alors célèbre en France et engendra de nombreuses savonneries sur le pourtour méditerranéen. Dès lors nous le trouvons en Italie, en Espagne et plus particulièrement dans la ville de Marseille donnant ainsi vie vers la fin du XVIIème au très célèbre «Savon de Marseille».

Depuis toujours le savon d’Alep fait référence et est considéré à juste titre comme l’ancêtre des savons durs au travers du monde. Ce dernier possède depuis son origine la même composition et le même mode de fabrication lui garantissant ainsi ces bienfaits naturels et ancestraux.

Sa fabrication


La recette et la technique de fabrication du « Sultan d’Alep » respectent la tradition et se déroulent en trois étapes fondamentales :

  • Le mélange
  • Le découpage
  • Le séchage

C’est dans son chaudron que le maître savonnier allie huile d’olive et huile de baies de laurier afin d’obtenir le subtile mélange qui donne vie au savon « Le Sultan d’Alep ».

Durant de longues heures la précieuse mixture est délicatement mélangée afin de lui donner cette belle couleur verte que l’on retrouve au cœur du produit pour être ensuite répandue à même le sol sur du papier huilé évitant ainsi au savon d’attacher.

Le savon solidifié est alors découpé artisanalement à l’aide de herses tirées par plusieurs hommes. Les pains de savons sont par la suite frappés du sceau d’origine de notre producteur syrien.
Une fois façonnés en pain, les savons sont échafaudés en cave pour une durée minimale de douze mois de séchage.
C’est au cours de cette période que la Chlorophylle privée de soleil par oxydation lente en surface va offrir et donner cette couleur beige si caractéristique du pain d’Alep.

Le savon d’Alep existe également en savonnette et sous forme liquide.

Pour confectionner les savonnettes, nous nous débarrassons de la croûte du pain d’Alep afin de faire ressortir le cœur du savon que nous allons broyer et obtenir ainsi cette pâte verte prête à être moulée pour la création de différentes formes et gravures.

Le savon liquide garde les mêmes ingrédients naturels que sont l’huile d’olive et huile de baies de laurier pour être décliné par la suite en différents parfums.

Ses vertus


Le Sultan d’Alep, naturellement glycériné, puise ses qualités dans la richesse de ses huiles et respecte les peaux les plus sensibles, délicates et intolérantes aux savons classiques.
Son utilisation bénéfique est recommandée pour les personnes sensibles aux eczémas, psoriasis, dermatoses, candidoses et acné. Conseillé pour l’érythème du bébé, il soulage et purifie les coupures et plaies bénignes.

Les rapports d’évaluations de la sécurité pour la santé humaine sont enregistrés pour chacun des produits de notre gamme selon la dernière directive Européenne N°1223/2009.

Produits associés